In Memoriam : Dr Marcelle Grapin


UNE GRANDE FIGURE DE L’ANMONM S’EST ETEINTE.

Marcelle Grapin

Veille de Noël, le docteur Marcelle Grapin tire sa révérence laissant interloqués tous ceux qui l’ont connue car c’est une femme d’exception qui nous quitte.

Originaire du Bourbonnais, Marcelle Grapin, après des études de Médecine, s’installe avec son mari, André, lui aussi Médecin, à Digoin (Saône et Loire). Elle effectue la quasi-totalité de son parcours professionnel au service de la médecine scolaire sur le secteur du Charolais-Brionnais.

Mais, comme si son métier et sa famille ne suffisent pas à l’occuper, une détermination et un sens inné de l’engagement au service des autres la conduisent à embrasser bien d’autres activités dans le milieu associatif ( Sécurité routière, Personnes âgées, ANMONM …) comme de la vie publique (Conseiller municipal (ce n’est pas une faute car Marcelle Grapin répugne à la féminisation des titres et fonctions) de Digoin de 1965 à 1977) et celle qui l’a très longtemps passionnée : les sapeurs-pompiers dont elle devient Médecin-Commandant, sapeurs-pompiers qui l’ont particulièrement honorée lors de ses obsèques.

Il est trop long de lister toutes les fonctions occupées en tous domaines par Marcelle Grapin. Elle trouve, cependant, encore le temps de s’occuper de notre association puisqu’elle crée en 1980 la section départementale de notre Ordre dont elle devient le premier Président fondateur et ce pour un bail de 27 années.

Remarquée au plan national pour ses actions de promotion du civisme chez les jeunes et pour son zèle à détecter des actes de civisme, elle accède au Conseil d’administration national, devient en 1993, Présidente nationale de la Commission du civisme et en 2000, Vice-Présidente déléguée nationale.

La Nation reconnait les mérites distingués et éminents du Docteur Marcelle Grapin qui reçoit en 2003 les insignes de Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur, en 1996 celles de Commandeur dans l’Ordre National du Mérite et en 2012 celles de Commandeur dans l’ordre des Palmes académiques.

Un parcours remarquable d’une femme de très grand talent, à l’activité débordante, engagée, volontaire et au grand charisme à l’image des deux fortes personnalités qu’elle chérissait : Simone Veil ou Jean d’Ormesson.

 

Paul FAROUZE

Président ANMONM 71

28/12/2017.

Président(e) de la section

M. Paul FAROUZE